samedi 20 avril 2013

#32





La peur aussitôt disparut une fois son regard au loin
Sa pensée s'arrêta. Comme pour laisser son corps libre de voguer au rythme lent du courant. 
Sans aucune joie. Sans aucune tristesse. Il se pencha. 
Et d'une main tombant dans la nuit, caressa l’eau de mer comme pour chercher son dernier geste, 
sa sortie.

Est-ce elle à ses cotés qui transpire, qui expire et inspire, qui souffle ce vent calme sur son secret? 
Est-ce elle qui l'aurait suivi jusqu'ici ? Elle, qui ne s'attache à rien, à rien d'autre que sa destination, 
son autre rive





Aucun commentaire: