mardi 17 mars 2015

#289


fleurs de pêchers peintes plus rouges par la pluie nocturne
saules verdoyants et fumée du soir encore jusqu'au matin
feuilles et pétales tombées le garçon ne les a pas balayées
chant du loriot qui s'éveille et l'hôte de la montagne ronfle
                                                         roô roô roô... toujours


  Wang Wei
  joie paisible d'une grasse matinée


Aucun commentaire: