mardi 3 mars 2015

#275




adaptation libre du poème de Wang Wei "au revoir à Shu le troisième" vers la rivière Sông Nhà bè
 
on se rencontre, juste le temps d'un sourire
déjà se quitter, les phrases embuées de larmes
au bruyant banquet d'adieux et promesses
Sàigon se vide... songeur, je me retourne
ciel triste nuage pur, delta du MêKong immobile
soleil au crépuscule et fleur de lotus du Nhà bè
la porte entr'ouverte... avec toi là-bas... au loin
je te vois un long moment debout sans bouger

au revoir à la Rivière Nhà bè    

L'apatride 28-02/15... savoir se quitter sans agoniser

on se rencontre, juste le temps d'un sourire
déjà on se quitte, les phrases en larmes
au banquet d'adieu, tristesse de la séparation
la ville déserte, songeur je me retourne
ciel froid et nuage, montagnes lointaines pures
soleil au crépuscule, le long fleuve se précipite
la corde à peine défaite, déjà tu es au loin
je te vois encore un long moment, debout  


Aucun commentaire: