dimanche 13 octobre 2013

#109 bis







Un temps au bout de la route
Vers là où je n'aurai plus peur
Ma dernière chance douce et
Calme telle une plage déserte
Fuir les tornades les hommes
Pour les éternités qui finissent
Voilà... Il est temps de partir





L'apatride




Aucun commentaire: