mercredi 23 octobre 2013

#115



Beckett et ses mots plus que jamais tenaces et vivants


           écoute les
           s'ajouter
           les mots
           aux mots
           sans mot
           les pas
           aux pas
           un à
           un

                   mots survivants
                   de la vie
                   encore un moment
                   tenez lui compagnie

                           nuit qui fais tant
                           implorer l'aube
                           nuit de grâce
                           tombe

                                           imagine si ceci
                                           un jour ceci
                                           un beau jour
                                           imagine
                                           si un jour
                                           un beau jour ceci
                                           cessait
                                           imagine







1 commentaire:

Dominique Hasselmann a dit…

Bel échafaudage
ou échafaud
poétique