dimanche 6 octobre 2013

#107 bis



Un jour demain déjà... déjà
Le voilà au seuil de sa porte
Regardant incrédule sa route
Vers là-bas... déjà là-bas
À partir aujourd'hui avec
Hier déjà si loin derrière
Là où les jours et leurs nuits
Se rejoignent et s'embrassent
Déjà anonymes voilà



L'apatride


Aucun commentaire: