jeudi 9 mai 2013

#50




J'entends crier au loin, je crois bien, oui, c'est un cri, il m'écrase.
J'essaie de deviner à la virulence du ton la raison, le contentieux amenant un homme à prendre la parole de la sorte. J'essaie tant bien que mal de concentrer mon attention, repérer les indices et traces laissés par cette voix au loin, voix nasillarde envenimée de colère recouvrant d'ivresse une plainte semblant infinie...

Je continue d'entendre à mes dépends le point de vue du trottoir d'en bas, cette voix anonyme s'entretenant sauvagement, à son insu, avec moi...

Le temps est venu de se taire, d'attentivement écouter, saisi, ce qui tente là de s'exprimer pour lui :


«  — ..., ..., ..., ...., ....;, ...?...!...!...!...!!!!!!!!!!!!!...,...,...,...,!!!!!!!!!!!!!!!!!..., ..., ..., .., ., ., ., ...!,..!, .!, .»



Aucun commentaire: