mercredi 25 février 2015

#270



"de même que l'horreur est la mesure de l'amour,  la soif du mal est la mesure du bien"  telle la barque au gré de l'onde et l'homme des flots 


ciel haut d'automne lumineux
loin des affaires des hommes
les grues joyeuses sur le sable
avec le nuage et la montagne

l'onde balance le crépuscule
et la lune déjà là immaculée
me laisse aller sur la barque
elle hésite de ci de là
                    pour son retour 


Le vide est un ultimatum à l'homme comme " le désespoir est un ultimatum à Dieu "


conversations entre Georges Bataille et Wang Wei
L'apatride 


Aucun commentaire: