vendredi 13 février 2015

#260


Mr. M bientôt dans les cieux avec les nuages, au dessus du pays des hommes, tranquille le cœur s'en va retourne ..."distrait vers ce vieux pays natal"...

en jonque ... doucement au gré du fleuve
les eaux en reflets jusqu'au bord du ciel
vagues et cieux sans raison se déchirent
voilà ma province ... et ses 10000 foyers
et sa ville ancienne qui avance au devant de moi
avec ses mûriers et chanvriers toujours immobiles
je me retourne ... distrait vers le vieux pays natal
comme ces flots qui rejoignent brumes et nuages


              en traversant le fleuve vers Ch'ing ho
              avec Wang Wei (760-761)

S'en aller pour un demain si proche ! 
À quand enfin cet aller, sans retour ? 
Mon coeur seul ne sait point encore.

L'apatride  

Aucun commentaire: