jeudi 12 février 2015

#258



mettre pied à terre ... pour souffler et boire !
où vas-tu donc ainsi ami ... avec ta monture ?
tu me dis ... ne plus être à ton aise nulle part
et t'allonges sans mot... face au Mont du Sud
je reste en silence ... ne te questionne plus,
avec toi sans fin mon regard avec les nuages


       adieu à son ami poète Meng Hao Yan en fuite du monde 
       de la part de Wang Wei 

1 commentaire:

annajouy a dit…

le nuage n'est que la chrysalide d'un fleuve... eau toujours et partout.