samedi 21 février 2015

#266


sur le tard le vide clair et pur
loin de la foule des choses
j'attends 3 moines solitaires
par avance je balaie la hutte

voilà tous 3 souriant parmi nuages et pics
en visite dans ma demeure de broussailles
assis sur la vieille natte avec pignons de pin
nous mangeons brûlons l'encens et lisons

le jour presque effacé allume les lanternes
on frappe le Ch'ing pour le début de nuit
      en abondance une joie de quiétude
         en abondance la sérénité au coeur

la pensée de se retirer pourquoi si pressante ?
la vie devenue ce tout du vide ... enfin s'arrêter

             Wang Wei, la visite des 3 moines silencieux de la montagne Fu


Aucun commentaire: