samedi 14 février 2015

#261


    Parce que l'écriture porte en elle-même sa propre condamnation.


    entretien autour de monsieur M. mené par Jean Yves Fick ICI




1 commentaire:

anna jouy a dit…

merci de nous faire entrer dans l'univers de la construction à la naissance d'un écrit ..jusqu'à ce qu'il s'échappe.