jeudi 27 juin 2013

#73


Bouffée d'écriture trempée dans la colère de monsieur M. après avoir vu et entendu à la télévision ceci (au mot près):

«Et quand il pète il troue son slip, et quand il pète il troue son slip ! Allez ! Tout le monde saute, tout le monde danse ! Et quand il pète il troue son slip ! Allez ! Ah Ah !»

Voilà ce que j'entends, ce que je vois à la télé à l'occasion de ce qu'ils appellent la Fête de la musique ! Décidément, je hais les fêtes. TV5 monde ! Live and direct ! Eux ! Les meilleurs amis de la francophonie !

Chez moi il n'y a plus que cette chaîne de français, rien d'autre, même moi je n'appartiens plus à cette patrie. APATRIDE je vous dis ! A-PA-TRI-DE ! Ni de France, ni d'ailleurs ! Pas l'ombre d'un beret! Pas de chapeau conique non plus! Pas de publicité pour le thé de Chine ou le riz parfumé ! Non, pas ici ! Hors d'ici l'exotisme!

Je m'en vais monter sur la scène et définitivement les supprimer, les liquider froidement. Ils sont 150 000, ça va prendre du temps... Oui, plus de 150 000 à sauter ! 150 000 venus voir ça jusqu'à la fin, le sourire aux lèvres, battant même des mains entre amis, en famille !
À croire qu'au lieu d'ouvrir un livre, un carnet, j'avais ce soir besoin d'immondices, de médiocrité, du bruit de ces quelques pets dans ce désastre.
Voilà ce qu'ils appellent la musique sur cette chaîne de télé, musique qui fait sa promotion, qui n'est que bruit, mépris du silence...
Traitez moi de ce que vous voulez mais ces types là, ces plus de 150 000 frères humains, je les hais. 
Il n'y a pas d'autre mot.

J'écris : un 21 juin, monsieur M. eut le malheur d'allumer la télé


Aucun commentaire: