mardi 18 octobre 2016

#460


il y a des jours noirs comme une nuit blanche… il y a des nuages sombres de morts vivants dans le ciel clair de morts-nés… il y a… le brouhaha des histoires… noyées inaudibles.


l'apatride




(un bout de discussion ici


Aucun commentaire: