samedi 27 juin 2015

#321


Ce journal n'est pas daté. Ses dates sont celles de sa publication. Chaque billet est le collage de fragments d'une semaine. Quelques minutes par jour suffisent pour sauver quelques phrases, souvent laissées en suspens. Un ou deux jours, parfois même plus d'une semaine après, tu retrouves ces phrases inachevées encore chaudes. C'est comme si le temps s'était arrêté et qu'il reprenait au même instant où tu ouvres à nouveau ton journal.
Le journal a sa propre temporalité. Il est peut-être même hors du temps, se moquant des jours qui se lèvent et des nuits qui tombent.


D'ailleurs, Il suffit de sauter une ligne pour que la nuit soit déjà tombée. Regarde :





1 commentaire:

Bettina a dit…



Le temps?
Ce n'est ni l'annee, ni le jour, ni la nuit
c'est un moment. Le moment de...