samedi 26 novembre 2016

#477



mon angoisse t'a réveillée Isabelle
tu as ouvert le yeux sur mon visage
tu es restée calme et silencieuse
ton regard était différent
il m'a semblé un instant 
que tu me comprenais...

... puis nous nous sommes tous deux rendormis...

*


... photo de mon oeil ouvert en sursaut, la conscience encore engourdie de rêve, le réel dans lequel je me réveille est encore trop trouble pour y croire vraiment. La nuit pèse sur la tête comme la musique après le concert. Le rêve encore haletant transpire de la nuque. L'oreiller est trempé. La pensée cherche à reconstituer une sorte de récit, de sens auquel s'accrocher... mais les mots manquent. Leur absence éloigne pour de bon tout souvenir du rêve... si ce n'est qu'il était important. Et je reste toute la journée avec le rêve oublié, son trou qui m'emcombre.

*
Tiny Daisy, la province n'est pas indiquée sur le menu, Thé vert sauvage infusé aux fleurs de chrysanthème, un goût âpre et pourpre, attaque puissante, sa sècheresse est longue en bouche. Le dépôt du fond de tasse ressemble à des grains de sable. Je bois un désert noir. La théière est vide. Le serveur y verse de l'eau chaude. La seconde infusion dilue le thé. J'ai un poids moelleux comme un nuage sur la langue


    le temps et thé