lundi 11 avril 2016

#416 bis


Un jour toutes les étoiles ne brilleront plus la nuit. De même toute chair a un prix qui se paie au comptant, de même la vie a un coût, celui qu'on mérite. Que faire avant cet irrémédiable, celui de l'horizon là-bas qui déjà souffle sur les poussières des vies : il nous faut faire le vide dans nos bagages, ne plus s'encombrer, se faire léger, avant ce jour où les étoiles s'éteindront, face au triomphe du néant.

                                                                      à bientôt, Mr. M.



L'apatride


Aucun commentaire: