samedi 14 novembre 2015

#375



sur le chemin de celui qui cherche son Je, je suis troublé d'être à
la première personne du singulier tant furent multiples les masques
portés ces dernières années à écrire, à creuser au coeur des heures
creuses le savoir des mots, leur parole ignorée... depuis longtemps
je fais ça, plus de 15 ans, des nuits entières à taper dans mon sac
de lettres en silence en sueur à bout de nerfs à fleur de hurlement



1 commentaire:

Dominique Hasselmann a dit…

"Beau Masque", comme aurait dit Roger Vailland...