jeudi 13 août 2015

#348



Le trait dis-tu est la ligne que tracent un outil un doigt une main... un mot une phrase que pose un écrivain... Le trait serait le signe du souffle d'un vivant, une trace de son passage sur un lieu donné à un moment donné, sa signature à la condition d'un alphabet. 
Le trait serait la première couleur d'une lettre. Le trait est une lettre, un vestige d'une lettre première disparue.



Le vieux Maître s'est dérangé pour me raccompagner
Avec nos cannes en bambou... pas à pas doucement
 lui titubant à mes côtés, nous descendons le sentier fleuri
Qui donc peut comprendre le trait de notre sentiment d'adieu
                                              qui nous étreint l'un à l'autre
J'ai soixante-dix printemps, le Maître plus de quatre vingt dix
Notre prochaine rencontre sera dans une autre vie... là-bas 


Le trait d'un adieu 
Po Chu Yi  (772-846), l'homme sans affaire


Aucun commentaire: