mercredi 14 janvier 2015

#248



... je marche sur une plage. J'aperçois dans un trou mon père tenant comme un bébé sa vieille mère dans ses bras. On dirait qu'il la berce. Peut-être est elle déjà morte. Il la regarde avec gravité. Je prends une pelle pour les ensevelir. Malgré le sable qui leur tombe dessus, ils restent là, immobiles comme des statues...




1 commentaire:

annajouy a dit…

flaque recel...son rêve y prend racines