jeudi 7 août 2014

#207 bis




... il faudra inventer pour vivre, si non il ne nous restera que mourir, il faut tracer les mots qui nous résonnent et même finir par en inventer quand ils ne suffisent plus... arrêter le brouhaha de cette vie qui ne cesse pas de cesser, finir avec le monde féroce de ces gens funambules...

l'apatride



3 commentaires:

Dominique Hasselmann a dit…

résolution

Isabelle Bonat-Luciani a dit…

Heureuse d'avoir trouvé une terre où venir
et c'est chez vous
je m'y sens un peu chez moi.

Anh Mat a dit…

Je vous remercie de votre passage. Je connaissais vos textes via remue.net. Je suis heureux que vous ayez échoué ici.