samedi 30 mars 2013

#9



je pense au voyage prochain d'un inconnu...
Après coup, je lis :
"- Vous apprendrez dans cette maison qu'il est dur d'être étranger. Vous apprendrez aussi qu'il n'est pas facile de cesser de l'être. Si vous regrettez votre pays, vous trouverez ici chaque jour plus de raisons de le regretter; mais si vous parvenez à l'oublier et à aimer votre nouveau séjour, on vous renverra chez vous, où, dépaysé une fois de plus, vous recommencerez un nouvel exil."  

Maurice Blanchot, L'idylle


Aucun commentaire: