samedi 19 décembre 2015

#388



   matricule tatoué
   à même l'écorce grise
   à noël enchainés aux guirlandes 
   de lumières barbelées les arbres 
   dans la ville sont de vieux et tristes
   détenus condamnés 
   à perpétuité




2 commentaires:

Luc Comeau-Montasse a dit…

Le naïf que je suis
se demande pourquoi ?

Hue Lanlan a dit…

Vuong Peugeot ?